Je suis le footballeur masqué

   Voici le pendant français de  The Secret Footballer. Une entrée dans les coulisses du football français qui risque de faire grincer des dents.


   L’histoire est présentée comme une autobiographie d’un joueur moyen de ligue 1 passé par Paris, Marseille, la Russie et l’Angleterre.  Dans les différents chapitres du livre, l’auteur nous explique sa façon de voir le football à travers des thèmes comme le sexe, le dopage, les transferts, les entraîneurs, l’équipe de France, la vie d’un groupe, les nuits parisiennes…

   C’est encore un coup porté au football français qui, pour résumer l’auteur, fonctionne comme une entreprise archaïque au milieu des grosses multinationales que sont les championnats espagnols, anglais ou allemands. Non respect des dirigeants, entraîneurs et staffs, manque de professionnalisme des joueurs, footballeurs surpayés et j’en passe. Tout le monde en prend pour son grade. Marketing, sexe et argent, le football français va mal.

« Dans un club bien géré, les joueurs sont à la disposition du coach. En France, ils sont le plus souvent à la disposition de leur boulard, de leur image, de leurs agents, de leurs états d’âme.. »

  Il nous introduit dans les nuits du football français et de ses orgies. Misogyne, cupide et égoïste, malgré leur évidente authenticité, la vulgarité de ses propos ne va faire qu’empirer l’image du footballeur français. Hypocrite devant les supporters, fainéant à l’entraînement, on a du mal à croire que la réalité soit si triste. Et pourtant, selon le footballeur masqué le ballon rond est devenu un passeport pour la gloire éphémère qui autorise tous les excès et pardonne toutes les excentricités aux (mal)chanceux qui comprennent le système.

   Ecrit avec un langage cru, c’est un livre qui se lit assez vite. Ca fait le buzz, ça marque un temps, mais malgré de bonnes analyses sur le décalage entre le football français et européen, les solutions ne sont pas là. C’est ce que je qualifie de livre presse. Le « Valerie Trierweiler » du football. Espérons-lui le même succès éditorial.

S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire