Reveille-toi football - Gerard Etcheverry

  Cri du cœur, appel désespéré et sonnette d’alarme. Cet essai de Gérard Etcheverry, journaliste sportif, est assurément un livre avant-coureur.


   Le football vit des heures noires, « Le footballeur masqué » nous le démontre assez bien. »Réveille-toi football » a une approche plus analytique de l’évolution sociale du ballon rond. Il est cependant intéressant de voir que les deux auteurs mettent en avant les salaires surévalués des joueurs. Une politique de retour sur investissement qui s’est, ces dernières années, accentuée jusqu’à la démesure. Détail important qui creuse les dettes et renforce l’écart entre les footballeurs et le monde réel. Est-il possible de concevoir par exemple, « qu’un joueur qui participe à la Champion’s League gagne presque autant en une heure et demie qu’un enseignant au terme de toute sa carrière » ?

   L’auteur nous explique comment le football a vendu son âme au dieu argent. Investi par les pétrodollars et les oligarques russes, le football européen s’emballe dans une surenchère des transferts. Il est inquiétant de voir que la logique économique dépasse la logique sportive et qu’aujourd’hui peu de choses sont mis en place pour inverser cette tendance. Le fair-play financier est une de ces mesures, c’est un début. Enfin, peut-on parler des grands clubs européens sans mettre en avant les dettes colossales dont ils sont tous affublés.

   Le football à perdu son âme. Sport populaire par essence, nourri par les supporters, il est inquiétant de voir qu’aujourd’hui les stades se vident. Parfois par manque de spectacle, souvent à cause du prix des places. Ne parlons pas de la politique mis en place par des chaînes comme Bein Sport qui déplace les horaires des matchs pour remplir son programme du week-end. Un Football dépendant des droits télévisuels plus que de ses supporters, exemple frappant de la déviation de ce sport populaire. Les supporters sont l’âme d’un club, et les investisseurs, peu enclin à soutenir des Ultras, préfèrent, comme on peut le voir au PSG, un stade « nettoyé » de ses Ultras, plutôt qu’un stade vivant.

" Fut une époque, au temps jadis, où l’argent fou n’existait pas. Je nourrissais alors à l’égard du football une sorte d’amour fraternel et j’avais pour lui l’estime morale quand je le voyais porter haut et fort ses idéaux. "

   Mais restons optimiste. Le football renaitra de ses cendres tel le phénix. N’en déplaise à certain, le spectacle n’a jamais été aussi beau. Messi et Ronaldo ont à eux deux 7 ballons d’or en 7 ans, unique dans l’histoire du football. Si on y ajoute leurs records, nous pouvons dire que nous avons actuellement deux des meilleurs joueurs de l’histoire du football qui joue dans le même championnat. Et puis il y a Zlatan, ange ténébreux qui dynamite le championnat de France tout en démontrant que le talent et le professionnalisme se marient très bien.

   Un essai à l’écriture fluide porté par un vocabulaire soutenu et une analyse sans concession. L’auteur est un nostalgique, visiblement inquiet du futur du football. A tort ou à raison, l’avenir nous le dira. 

S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire