Un lion ne meurt jamais - Djibril Cissé

Dans « Un lion ne meurt jamais », Djibril Cissé nous convie dans l’intimité de ses souvenirs. Quinze ans de carrière dans le football professionnel. 
Un récit fait de rencontres, d’amours, d’amitiés, de ballons ronds, mais surtout de buts. Parce que ce qui compte pour Djibril, c’est marquer des buts, mais aussi les cœurs et les esprits.

« Walk on walk on with hope in your heart
And you’ll never walk alone
You’ll never walk alone
Walk on walk on with hope in your heart
And you’ll never walk alone
You’ll never walk alone »

Cissé a la marque des plus grands, il aime jouer et surtout gagner. Et pour lui marquer des buts, c’est déjà gagner. Plus de 10000 buts des matchs de quartier à la ligue des champions en passant par ses entraînements. Ils sont tous inscrits sur ses carnets d’enfance. Avec une 1 C1 et plusieurs coupes dans les championnats européens, 41 sélections en équipe de France, c’est un joueur comblé qui s’ouvre à nous dans ce livre. Honnête, il avoue qu’avec un peu plus de travail, il aurait atteint un plus haut niveau, mais ses nombreuses blessures ont joué un rôle dans la carrière en demi-teinte du natif d’Arles. Celles-ci lui ont cependant apporté un mental d’acier et une volonté toujours plus forte de remonter au haut niveau.
« Moi, je savais que j’allais rejouer au football dans six mois. Il y avait des gens qui se battaient pour rester en vie. Je pouvais facilement relativiser. »

   Monsieur Lenoir est un sage. Un homme simple et timide malgré l’extravagance de ses coiffures, tenues et tatouages. Ce livre lui permet aussi de remercier certaines personnes qui lui ont permis de réaliser son rêve, comme Guy Roux ou Raymond Domenech qui sont encore aujourd’hui ses amis.

« Certains de ses choix en matière de vêtements, de voitures, de tatouages et de coupes de cheveux m’ont fait secouer la tête d’incrédulité, mais en tant qu’humain c’est un très grand bonhomme. Il se soucie réellement des autres. Il ferait n’importe quoi pour vous. Ses fringues colorées ne me manquent pas, mais sa personnalité brillante, si. »
Steven Gerrard

Voici donc une autobiographie au style percutant et léger, qu’il est difficile de décrocher une fois commencé. On a le ressenti que ce livre, rétrospective de sa carrière de footballeur est la meilleure manière que Djibril a trouvée pour raccrocher ses crampons. Graver ses souvenirs, les partager par écrit. Se délivrer de certains poids. Se libérer du footballeur, pour s’ouvrir à de nouveaux projets. Un livre en forme de thérapie. Son regard parle pour lui, Djibril Cissé est plus qu’un battant, c’est un survivant, qui en veut toujours plus. Et si cette fin n’en était pas une ? Un lion ne meurt jamais, il dort.

S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire