Immortel George Best - Duncan Hamilton

   Il est des hommes qui créent la légende. George Best faisait partie de cette catégorie. Son charisme et son talent l'ont propulsé sous les projecteurs et dans le cœur des gens. Il appartenait au peuple  comme la reine d'Angleterre ou les Beatles.

"L'essence d'un tour de magie réussi est toujours la feinte. Quand des pièces ou des cartes à jouer se matérialisent dans les airs et que d'autres choses apparaissent et disparaissent, ce qui nous trompe est une illusion visuelle - la capacité du magicien à retourner l'attention et à embobiner. Best leurrait de la même façon."


   Cette gueule d'ange n'a régné sur le football que pendant 5 années, pourtant 10 ans après sa mort et 40 ans après la fin de sa carrière il reste l'un des footballeurs les plus emblématiques. 

   Le livre de Duncan Hamilton est passionnant de bout en bout. Immergé dans les sixties nous suivons la longue descente aux enfers de Georgie. Le contexte établi par l'auteur nous permet de mieux comprendre les causes et les conséquences des débordements de Best.


   Ce qui est épatant chez George Best, c'est que même dans la pire des périodes, il était capable d'éblouir tout le monde. Comme quand, entre deux cures de désintox' il marque le plus beau but de sa carrière,  ou encore en fin de carrière traverser tout le terrain, mettre deux joueurs dans le vent, tout ça juste pour mettre un petit pont a Johan Cruyff.

George Best était un prodige du football. Un footballeur extraordinaire et un homme sensible. Duncan Hamilton réussit avec beaucoup de délicatesse à dresser son portrait. On referme le livre avec les larmes au yeux, et l'envie de revoir, encore, les innombrables vidéos de George Best.


"Tout le monde croit que l'alcool a eu raison de George Best.
 C'est faux. C'est le football qui l'a détruit."


S.P






Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire