Lorsque l'homme frappe l'homme - Jack London



   "Lorsque l'homme 
frappe l'homme"  
ou 
les chroniques sportives 
de Jack London. 

  Auteur mondialement connu de Croc-Blanc ou Martin Eden, il était aussi reporter, voyageur, vagabond. Grand passionné de sport, fin connaisseur de boxe, Jack London nous a laissé ici une part de l'Histoire du sport.

   Entre 1900 et 1910, l'auteur aura  écrit pour différents journaux de nombreux reportages sur la boxe, le surf ou la voile. Ce sont ses textes qui sont présentés aujourd'hui dans cet ouvrage introduit et présentés par Benoit Heimermann.

"Entrez dans l'eau, affrontez la mer, ayez vous aussi des talons ailés, rassemblez la puissance et l'habileté qui sont en vous, defiez les déferlantes, dominez-les, chevauchez-les comme il sied à un roi !"


   Que ce soit dans le reportage à Reno, où il va s'imprégner de l'atmosphère du "combat du siècle" ou encore sa rencontre avec les premiers surfeurs à Waikiki, l'écriture de London dégage beaucoup d'insouciance, une certaine notion de liberté. Il ne décrit pas ce qu'il voit, mais ce qu'il ressent. Chacun de ses articles est un plaidoyer, pour la noblesse du sport, le respect de chacun, le dépassement de soi.


"Moi, en ce qui me concerne, j’espère vivre jusqu’à un âge très avancé et quand j’en serai réduit à marmonner de vagues réminiscences, l’une de mes joies les plus vives sera de radoter sur les merveilleux détails du grand combat de Reno et de pouvoir dire : 

« Mais oui, monsieur, en 1910, à Reno, j’étais là, sur le bord du ring. »

  Lyrisme, liberté, insouciance, passion, avec London le sport devient poésie, et c'est un vrai bonheur à lire.



S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire