Au coeur des bleus - Vincent Duluc

   Vincent Duluc travaille à la rubrique football du quotidien l'Equipe depuis plus de 20 ans. Pourtant assez conscient de l'influence de ses écrits sur l'opinion publique et sur le destin  de ceux-ci, il convie ici, et en toute transparence les onze sélectionneurs de l'équipe de France de football encore vivants. 

   Du passage éclair de Just Fontaine, 2 matchs seulement, à l'éviction de Blanc au profit de Deschamps, en passant par le  complot de la Toussaint d'Henri Michel, ce livre est un panorama de 50 ans d'histoire du football français vu par les premiers intéressés. Aimé Jacquet est le seul qui n'intervient pas dans ce livre. Par respect, vu leurs antécédents, l'auteur n'a pas préféré le contacter. (Le journal l'Equipe et Aimé Jacquet ne sont plus en contact depuis mai 1998). Vincent Duluc en profite néanmoins pour donner sa version de l'affaire.

" C'est toujours la même chose ; sélectionneur, on a parfois envie que ça s'arrête quand on y est encore. Mais quand on n'y est plus, on se dit qu'on aurait pu y rester... "  Michel hidalgo


   Ces entretiens mérites attention, car au-delà des anecdotes, les sélectionneurs donnent leur vision de leur mandat. Ils sont souvent tristes et leur propos évoque une certaine mélancolie. Comme si le métier de sélectionneur était la marche la plus haute de leur vie, et que le plus dur était d'en redescendre. 




   Ce métier à risque et à responsabilité est souvent cruel.  Dès qu'il y a de mauvais résultats, le sélectionneur est souvent le premier responsable. Ennemis et amis se confondent quand vous supportez l'espoir de tout un pays. De plus, il n'est pas rare que les prises de positions des journalistes influencent l'opinion publique, quand ce n'est pas les hautes instances du football français, véritable panier de crabes, qui veut votre peau. "Au coeur des bleus" évoque aussi la dualité DTN- Variété football Club, car dans ces hautes instances, chacun croit savoir ce qui est le meilleur pour le football français.

" Avec Jacquet nous avons eu tort d'entretenir une logique de conflit qui nous a fait mal apprécier l'émergence d'une force, même si aucune trace de défiance ou de ce combat n'est décelable pour qui lirait l'équipe du premier au dernier jour de la coupe du monde 98. Les flèches étaient antérieures, et les blessures, les nôtres, viendraient après." Vincent Duluc

   L'auteur ne s'autorise pas de sensibilité et se veut relais pour des hommes à qui la France a donné son espoir. "Au coeur des bleus" est une tribune pour sélectionneur en mal de reconnaissance, en quête de vérité.  L'entretien avec Michel Platini est savoureux et mérite à lui seul que vous vous plongiez au coeur des bleus.




S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire