L'homme qui acheta une coupe du monde - Heidi Blake / Jonathan Calvert


"L'homme qui acheta une coupe du monde", récit haletant, est une enquête réalisée par Heidi Blake et Jonathan Calvert. Ces deux journalistes anglais se sont enfermés pendant plusieurs mois dans un bunker à Londres pour déchiffrer des milliers d'informations, mails, relevés bancaires et documents officiels de la FIFA transmis par un lanceur d'alerte. 

Il en ressort un livre où les révélations nous permettent de mieux comprendre le système véreux de l'association qui dirige le football mondial. La FIFA, association à but non lucratif, jouit d'une impunité totale, car la législation suisse la considère de la même manière que l'association de Yodel du coin. La Suisse, pays où le secret est un culte, est devenu le refuge de la corruption organisée.

"Cet événement possède une telle aura, que les pays se battent bec et ongles pour l'organiser en sachant pertinemment que rien, si ce n'est une guerre ou une catastrophe naturelle, n'attirera chez eux autant de cameras du monde entier. (...) C'est le nec plus ultra des dîners mondains que l'on organiserait chez soi, mais en invitant le monde entier. On s'étonnera donc peut-être que 24 personnes  aient entre leurs seules mains le pouvoir de décider où déployer cette incroyable vitrine."



Tout commence par un rêve, celui de l'émir du Qatar, qui est d'accueillir la coupe du monde. L'homme qui va se charger de réaliser ce rêve est Mohamed Ben Hammam, à l'époque président de l'AFC, la confédération asiatique de football. Qatari d'origine modeste, cet homme va grâce au développement économique de son pays et à sa passion du ballon rond, gravir les échelons du football mondial. 


"Son rapport final (...) désignait le Qatar comme le seul pays où existait "un haut risque d'incident majeur" menaçant d'interrompre le tournoi. Le plus gros danger qu'il avait identifié était la "proximité du Qatar avec des pays marqués par la présence d'Al-Qaïda"." 

Pour parvenir à ses fins, il va user de ses comptes en banques ou les fonds sont illimités. Cet homme, très proche de Sepp Blatter, va oeuvrer dans l'ombre. Véritable jeu d'échecs à l'échelle mondial, sans jamais être impliqué directement dans la campagne qatarie, Ben Hammam va placer en cachette les pions qui vont mener son pays à la victoire.




Qu'importe les enquêtes, même internes à la FIFA, qui prouvent que la candidature qatarie est la pire candidature possible, que ce soit en terme technique, climatique ou même sécuritaire. Ces enquêtes ne sont là que pour blanchir la FIFA, le résultat se joue grâce au portefeuille. Ce qui est le plus effarant dans ce livre, c'est que finalement Ben Hammam a joué au même jeu que tout le monde depuis des années, sauf que ses moyens étaient illimités. Ce sont des jeux de pouvoir où chacun essaye de prendre la place de l'autre. Cette enquête fut le début de la fin pour beaucoup de hauts dignitaires de la FIFA, dont Blatter et Platini.


La lecture est fluide malgré le nombre important d'informations, et à ce sujet, il faut souligner le très bon travail de traduction de Laure Birckel et Louis Dumoulin. Un ouvrage majeur. Et même indispensable.

S.P








Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire