A tombeau ouvert - Bernard Chambaz

Imola, dimanche 1er mai 1994. Ayrton Senna perd le contrôle de sa formule 1, sort du circuit et percute un mur en béton. La mort du pilote brésilien est un fait tragique de portée mondiale. Les nombreux hommages ne s'arrêteront jamais. Un champion de plus est mort sur un circuit de formule 1, une nouvelle légende est née. 

"Ce tombeau n'a rien de funéraire. Au contraire. Il aimerait exalter la vie en général, et l'existence en particulier, explorer l'énigme de la vitesse extrême et de la vitesse à laquelle tout va, et tout s'en va."

À tombeau ouvert, le nouveau livre de Bernard Chambaz est un livre percutant ou la vie d'Ayrton Senna sert de prétexte pour un voyage au pays des champions de la formule 1. C'est aussi l'occasion, au fil de rencontres, parfois posthumes, de croiser des grands pilotes comme Nuvolari, Juan Manuel Fangio, ou encore Nikkie Lauda.

"Senna est le plus rapide. Mais ce ne sont pas les millièmes de secondes qui ont forgé sa postérité. Pas davantage que le nombre de soldats troyens tué par Achille n’a édifié sa légende. C'est la fureur qui les fait briller au sens propre et au sens figuré dans la bataille, longtemps protégés par leur bouclier étincelant et reconnaissable à leur cimier doré, une force inflexible dont le contrepoint est cette fragilité qui tient à une sensibilité exacerbée."

L'auteur de Dernières nouvelles du martin-pêcheur, grand prix de littérature sportive, rassemble avec grande classe les plus grands champions de la F1 sur une même grille de départ. Au fur et à mesure de la lecture, à tombeau ouvert s'allège, et le poids du deuil laisse la place à la douceur du souvenir. Les dernières pages nous serrent le cœur, apothéoses d'un grand roman.

S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire