L'autobiographie - Jonah Lomu


En 2011, la légende mondiale du rugby Jonah Lomu fut hospitalisée de nouveau suite à une insuffisance rénale aiguë; il en profitera pour se confier depuis son lit d'hôpital au journaliste Warren Adler et ainsi avoir l'occasion de compléter son autobiographie publiée quelques années plus tôt en 2004; les éditions Talent Sport nous présentent cette édition mise à jour, disponible en librairie près d'un an après le décès du rugbyman.


Issu d'un milieu familial défavorisé, déraciné dès son plus jeune âge, Jonah Lomu revient sur les premières années de sa vie passées au Tonga avant d'être ramené en Nouvelle-Zélande, dans les quartiers  sud de la grande ville d'Auckland où il essaiera de se faire une place parmi les jeunes désœuvrés de sa génération. Dès l'adolescence son physique hors norme détonne et l'orientera vers la pratique du sport : il dominera alors largement les disciplines qui  s'offrent à lui, de l'athlétisme aux différents rugby, jusqu'à devenir en 1994 le plus jeune All-Black de l'histoire, et dominer son sport comme aucun autre joueur avant lui. Après avoir subi plusieurs opérations dont une greffe de rein pour le soulager de sa maladie génétique rénale rare appelée "syndrome néphrotique" diagnostiquée en 1997 et qui l'handicapera tout au long de sa carrière, le géant se retirera doucement du sport professionnel et profitera au mieux de sa famille, avant de succomber à une crise cardiaque le 18 novembre 2015 à l'âge de 40 ans.



On découvre au fil des chapitres une personnalité vraiment attachante et sincère, loin de l'image de l'armoire à glace taciturne qui ravageait tout sur son passage une fois la balle en main.  De ses débuts dans le rugby à VII -dans lequel il aurait été heureux de faire toute sa carrière- au rugby à XIII puis à XV, Lomu va développer un profond respect pour ses pairs
et une dévotion pour le maillot noir, synonyme pour lui de salut personnel, d'aboutissement  sportif, bref l'accomplissement ultime...On appréciera la ferveur de ses récits de ses grands matches, et sa simplicité - voire sa naïveté - affichée lors des ses duels et rencontres avec les joueurs qui étaient ses idoles de jeunesse. En bon patriote il nous  régale également avec ses souvenirs des rencontres contre les "voisins", l'Australie et l'Afrique du Sud, ainsi que contre les "cousins" des Fidji, Tonga, Samoa...


Le récit de son incroyable parcours est émaillé de témoignages bienvenus de ses proches, anciens coéquipiers, entraîneurs ou amis, qui apportent un angle différent au récit des événements et le recul nécessaire pour apprécier l'influence qu'a pu avoir Lomu sur son sport et son développement.

E.R
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire