Courir ou mourir - Kilian Jornet

Kilian Jornett est un des plus grands coureurs de Trail du monde. Avec à son actif des victoires sur l'Ultra Trail Mont Blanc, la Diagonale des Fous, la Western States Endurance Run, la Hardrock 100 et 7  médailles d'or aux championnats du monde de ski-alpinisme. Et cette liste est non exhaustive. Courir ou mourir est le premier livre de cet athlète hors du commun. 


La chronologie du livre est plutôt incertaine, mais on s'y retrouve quand même assez rapidement dans la carrière de l'espagnol. De sa première victoire au record de montée et descente du Kilimandjaro, ses descriptions de courses sont époustouflantes. Alternant combat contre son corps et envolée de l'esprit, le coureur repousse toujours plus ses limites.





Un chapitre particulièrement éprouvant est consacré à sa traversée des Pyrénées d'ouest en est en 8 jours. Cette traversée compte 850km avec 42000m de dénivelé positif qu'il a réalisé en un total de 113h. Le livre, paru en 2013, n'évoque pas les records et victoires depuis cette date et à aujourd'hui 29 ans Kilian Jornet ne cesse de se fixer des objectifs plus ambitieux les uns que les autres.

"Je commence à sauter entre les gros rochers, à défier les zigzags du chemin. Je vais vite, très vite, et l'altimètre descend vite, lui aussi. En un peu plus d'un quart d’heure, j'ai parcouru 1000 mètres de dénivelé négatif. Et, alors que je bondis entre les rochers de Barafu Camp, quelques porteurs et guides poussent des cris, de peur que je ne tombe dans le ravin. Mais ça n'arrivera pas. Mes pieds et mon corps dansent et épousent les formes du terrain pour aller le plus vite possible."

Dans une dernière partie, l'auteur se veut plus intime. Réflexion philosophique et métaphysique autour de la course, de sa relation au sport, et au dépassement de soi. Sportif unique, artiste à sa façon, c'est un amoureux de la nature qui vit une passion fusionnelle avec la montagne.

S.P 
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire