Un vélo contre la barbarie nazie - Alberto Toscano


Gino Bartali est un champion cycliste  aussi connu que Eddy Mercks ou Anquetil. S'il a gagné moins de titres que ces monstres du vélo, l'italien a durant toute sa carrière inspiré le respect, l'abnégation et un grand sens de l'humilité.

L'essai d'Alberto Toscano s'attarde particulièrement sur une période de la vie du champion, celle, où paradoxalement, il n'a participé à aucun tournoi ni championnat. En 1943, au coeur de la Seconde Guerre mondiale, Gino a contribué activement à sauver des juifs via un réseau de résistance, à vélo. Insoupçonnable champion qui traversait l'Italie à vélo avec dans le cadre de son cycle, des faux papiers permettant de sauver la vie de centaines de personnes. 



Récit très émouvant d'un homme combattant pour la morale et sa foi, c'est aussi un saisissant tableau de l'Italie du début du XXe siècle, avec en toile de fond l'affrontement entre l'Église et les fascistes de Mussolini. 

"Je veux qu'on se souvienne de moi pour mes performances sportives et pas comme héros de guerre. Les héros, ce sont les autres, ceux qui ont souffert dans leur chair, dans leur âme, dans leur famille. Je me suis contenté de faire ce que je savais faire au mieux. Aller à bicyclette." Gino Bartali

S.P
Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire