Kobe Bryant - Showboat - Roland Lazenby

Après Michael Jordan dans The Life aux éditions Talent Sport, Roland Lazenby réitère et signe avec Kobe Bryant - Showboat chez le même éditeur une biographie complète de cet autre joueur de légende, travailleur acharné et compétiteur hors pair.

Tout au long de sa carrière, Kobe Bryant aura été comparé à l'une de ses plus grandes idoles, Michael Jordan, qu'il finira par affronter sur le terrain, tel une passation de pouvoirs. C'est pourtant un autre basketteur qui le marquera dès ses plus jeunes années. Joe Bryant, son père, également pro en NBA dans la ville natale de la famille, à Philadelphie, et qui emmènera sa famille, Pam sa femme et le jeune Kobe et ses deux soeurs en Italie, où un contrat plus lucratif l'attend. Dans la première partie du livre, Lazenby revient largement sur cet épisode fondateur de la personnalité de Bryant : son isolement (seul enfant noir américain au milieu des Italiens), son éthique de travail (il passera des heures à décortiquer des vidéos de joueurs NBA pour en reproduire les gestes) mais aussi son ouverture d'esprit (il reste très attaché à l'Italie, et à l'Europe). Joe Bryant, le sparring partner parfait, mettra Kobe sur de bons rails : il enchaînera ensuite une carrière éclair au lycée puis entrera en NBA dès l'âge de dix-huit ans, aux Los Angeles Lakers.

L'auteur, fidèle à son style, fait appel à de nombreux témoignages, de proches, d'amis, d'anciens coaches ou coéquipiers pour étayer ses propos, sans jugement hâtif ni préjugés. On se rend compte à la lecture du niveau d'implication de Kobe dans sa discipline, et des (trop) hautes attentes qu'il pouvait placer en ses coéquipiers. Les divers témoignages évoqués sont unanimes quant à son travail et l'importance de l'entraînement, ce qui lui valut de nombreuses incartades avec Shaquille O'Neal. Les relations seront compliquées avec son coach Phil Jackson, qui l'a pourtant aidé à gagner cinq titres NBA.



Tous les aspects de la vie de Bryant sont évoqués par l'auteur, comme pour mieux cerner ce genre de personnages "larger than life". Ses relations de famille complexes ainsi que quelques sorties médiatiques maladroites en feront un personnage froid et incompris aux yeux d'une partie du public. Ce n'est vraiment qu'à la toute fin de sa carrière qu'il héritera d'un statue de légende du sport, un grand frère, voire un mentor.

On pourrait faire énormément de parallèles entre The Life et Showboat. On retiendra une différence entre ces deux légendes, à savoir le milieu social, le parcours de vie de l'enfant et de l'ado, et un point commun : le talent doit se cultiver, il ne suffit pas à lui tout seul pour exceller.

E.R


Partager sur Google Plus

A propos de lirelesport

    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire